Jonathan Fournel En concert à Lyon Le 28/09/2022 à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

Récent vainqueur du légendaire Concours Reine Elisabeth de Belgique, adoubé par ses pairs, cet artiste aux doigts de fée affirme une étonnante maturité, conjuguant dans un même élan intelligence pure, sens de la construction et poésie à fleur de peau.

Mozart

Sonate n°14 K. 457

Franck

Prélude, fugue et variations

Szymanowski

Variations op. 3

Brahms

Sonate n°1 op. 1

Réservation

Réductions accordées aux moins de 18 ans et aux étudiants de moins de 26 ans.
Les réservations seront prises en compte à réception du règlement; billets à retirer le soir des concerts à partir de 20h salle Molière, sur présentation du justificatif et d’une pièce d’identité.

Biographie - Jonathan Fournel

Jonathan Fournel remporte à 27 ans le prestigieux Grand Prix International Reine Elisabeth - Prix de la Reine Mathilde. Quelques années plus tôt, le natif de Sarrebourg avait déjà remporté le Concours Viotti de Vercelli et celui de Glasgow. Se produisant sur scène depuis son plus jeune âge, il est l’invité du Concertgebouw d’Amsterdam, du Festival de la Roque d’Anthéron, du Rheingau Musik Festival, du Verbier Festival, des Sommets Musicaux de Gstaad, du Klavier Festival Ruhr, de la Folle Journée de Nantes, etc. Jonathan Fournel commence le piano à 7 ans. Après un cursus aux Conservatoires de Sarreguemines et Strasbourg, il est admis à 12 ans à la Musikhochschule de Saarbrücken et se perfectionne en parallèle avec Gisèle Magnan. Le pianiste intègre à 16 ans le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il reçoit successivement l’enseignement des pianistes Bruno Rigutto, Brigitte Engerer, Claire Désert et Michel Dalberto. Il en ressort brillamment avec un Diplôme d’Artiste Interprète ainsi qu’un Master d’accompagnement. Il se perfectionne alors auprès de Louis Lortie et Avo Kouyoumdjian à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth de Belgique. Déjà reconnu pour son goût ses affinités avec la musique de Mozart, Brahms ou Chopin, son vaste répertoire s’étend à la musique contemporaine. Il crée en première mondiale la Sonate pour piano n°3 du compositeur Nicolas Bacri au festival Pianoscope de Beauvais. La musique de chambre, qu’il pratique avec Gautier Capuçon, Augustin Dumay, Victor Julien-Laferrière, les Quatuor Hermès ou Modigliani, fait partie de ses activités de prédilection. Un premier album, parut chez Alpha Classics, est dédié à Brahms.