Dang Thaï Son

Biographie - Dang Thaï Son

Dang Thaï Son se cache derrière la moitié des lauréats des derniers concours Chopin, dont il a été le premier vainqueur asiatique, en 1980. Né au Vietnam, il commencer à étudier le piano avec sa mère, illustre pédagogue et cofondatrice de l’Académie nationale de musique du Vietnam. Il a sept ans lorsqu’ éclate la guerre du Vietnam. Sa famille est alors évacuée à la campagne, où il travaille avec acharnement sur des pianos délabrés, dans des abris antiaériens et sous une pluie de bombes, mais en sortant, il admire le clair de lune… « Pas quelque chose dont on peut bénéficier en ville! », s’exclame-t-il, trouvant dans ces moments la source de son émotion pianistique. A l’âge de quinze ans, un an après la fin de la guerre, il fait la rencontre du pianiste russe Isaac Katz qui vient donner des master classes à Hanoï. Le Maître lui propose de parfaire sa formation à Moscou où il s’établit en 1977, ne parlant pas un mot de russe. Au Conservatoire, travaille avec Vladimir Natanson, qui lui enseigne Chopin et le répertoire romantique, et Dmitri Bashkirov. A vingt deux ans, il se présente aux auditions de sélection du Conservatoire pour le Concours Chopin. Miracle : il est admis à participer ! Dang Thai Son se rend donc à Varsovie où il remporte l’éminente compétition avec tous les Prix spéciaux. C’est alors le début d’une carrière internationale. Il se produit avec tous les grands orchestres d’Europe, joue sous la direction de Sir Neville Marriner, Vladimir Ashkenazy, Pinchas Zukerman, Mariss Jansons, Pavvo Jarvi, Ivan Fisher, Frans Bruggen, etc. Il est aussi le partenaire de Yo-Yo Ma, Mstislav Rostropovich, Pinchas Zukerman, consacre une grande partie de son temps à l’enseignement, au New England Conservatory (dont le conservatoire Oberlin de Montréal). Avec ses élèves, dont les plus célèbres sont Bruce Liu, Eric Lu et maintenant la jeune Sophia Liu, il aborde le répertoire russe et la musique française, dont il est un interprète de référence.

Prochains concerts