Renaud Capuçon & Martha Argerich En concert à Lyon Le 27/04/2022 à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

COMPLET

Une rencontre à marquer d’une pierre blanche entre deux monstres sacrés qui entretiennent une relation artistique privilégiée faite de reconnaissance mutuelle, d’affection et de richesse émotionnelle au nom d’un plaisir partagé toujours recommencé.  

Schumann

Sonate pour violon et piano n°1 op. 105

Beethoven

Sonate pour violon et piano n°9 op. 47 « A Kreutzer »

Franck

Sonate pour violon et piano 

 

 



Biographie - Martha ARGERICH

Pianiste mythique, née à Buenos Aires en 1941, Martha Argerich a toujours privilégié, au-delà de sa carrière de soliste, une démarche artistique où prévaut la convivialité, le sens de l’échange et du partage. Considérée comme une enfant prodige, elle donne son premier concert à l’âge de trois ans. En 1955, après quelques années d’études en argentine, elle se rend en Europe et étudie à Londres, à Vienne et en Suisse avec Friedrich Gulda - dont elle devient l’unique élève - Nikita Magaloff, Madeleine Lipatti et Stefan Askenase. A seize ans, elle remporte coup sur coup les Premiers Prix des Concours de Genève et de Bolzano. C’est alors le début d’une carrière internationale et l’enregistrement d’un premier récital, carrière qu’elle interrompt pourtant, n’étant pas satisfaite de ses interprétations musicales et des contraintes imposées par la vie de concertiste, mais qu’elle reprendra quelques années plus tard, en 1965, suite à son triomphe au Concours Chopin de Varsovie. Depuis, Martha Argerich parcourt le monde. Invitée permanente des plus prestigieux orchestres et festivals d'Europe, d’Asie et d'Amérique, elle privilégie la musique de chambre, joue et enregistre régulièrement avec le pianiste Nelson Freire, le violoncelliste Mischa Maisky et le violoniste Gidon Kremer. Elle anime à présent à Hambourg ses « rencontres musicales », commencées il y a plus de quinze ans à Lugano. Autant d’occasions de s’entourer d’amis musiciens et d’artistes prometteurs auxquels elle apporte un soutien généreux.

Biographie - Renaud Capuçon

Né à Chambéry, Renaud Capuçon suit au Conservatoire de Paris l’enseignement de Gérard Poulet, de Veda Reynolds et se perfectionne avec Isaac Stern. Claudio Abbado le choisit comme Konzertmeister du Gustav Mahler Jugendorchester, ce qui lui permet de parfaire son éducation musicale avec Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim, etc. Nommé « Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique, il reçoit aussi le Prix Georges Enesco, décerné par la Sacem. En 2002, il fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Bernard Haitink. Sa discographie comprend de la musique de chambre avec Martha Argerich, Nicholas Angelich, Maria-Joao Pires, Frank Braley, David Fray, Michel Dalberto et son frère Gautier au violoncelle; des œuvres concertantes de Bruch, Brahms, Mozart, Lalo et Sarasate, Saint-Saëns ; des concertos contemporains de Dussapin, Mantovani, Rihm et Connesson. Un « Disque d’or » lui est remis pour son album « Au cinéma », consacré aux musiques de films. Il enregistre avec le pianiste Bertrand Chamayou et le violoncelliste Edgar Moreau « duos et Trio » de Saint-Saëns ; le Concerto d’Elgar sous la baguette de Simon Rattle et sa Sonate avec le pianiste Stephen Hough. Dernièrement, Un violon à Paris, florilège de pièces pour violon et piano avec Guillaume Bellom. Renaud Capuçon joue le Guarneri del Gesù « Panette » (1737) ayant appartenu à Isaac Stern. Il est directeur artistique du Festival de Pâques à Aix en Provence et des Sommets Musicaux de Gstaad. Professeur à la Haute école de Musique de Lausanne, il vient d’être nommé Directeur Artistique de l’Orchestre de Chambre de Lausanne.