Seong-Jin Cho En concert à Lyon Le 04/04/2018 - Salle Molière à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

Le pianiste coréen de 22 ans a subjugué les jurés du dernier Concours Chopin par sa remarquable approche stylistique du compositeur polonais, dont il maîtrise à merveille l’art du rubato et le romantisme quintessencié. Son programme, outre Chopin, aborde d’autres terres avec Beethoven et les immatérielles Images de Debussy. A découvrir toutes affaires cessantes !

1er Prix du 17e Concours International Frédéric Chopin de Varsovie

Beethoven

Sonate pour Piano n°8 op.13 « Pathétique »

Sonate pour Piano n°30 op.109

Debussy

Images, Livre II

Chopin

Sonate pour piano n°3 op.58

Biographie - Seong-Jin Cho

Le pianiste coréen Seong-Jin Cho est révélé sur la scène internationale lorsqu’il remporte en 2015 le très prestigieux Concours Chopin de Varsovie. Enfant prodige, il fait ses premières gammes à Séoul à peine âgé de six ans et donne son premier récital cinq ans plus tard. Il devient de plus jeune lauréat du Concours Hamamatsu en 2011. Tout comme Chopin, le jeune virtuose choisi de s’établir à Paris où il étudie au Conservatoire dans la classe de Michel Béroff. A dix sept ans, il remporte un troisième Prix au Concours Tchaïkovski de Moscou. Son jeu profondément empreint de poésie, à la fois sobre, tendre et expressif, sa maîtrise technique époustouflante mais jamais démonstrative, son sens magistral et naturel de l’équilibre font déjà de lui « un grand »; il est invité comme soliste par des orchestres dont le Royal Concertgebouw Orchestra, le Mariinsky de Saint Petersbourg, le Münchner Philharmoniker, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, l’Orchestre de Paris, la NHK de Tokyo, la Santa Cecilia de Rome, dirigés par des chefs tels Myung-Whun Chung, Lorin Maazel, Marek Janowski, Antonio Pappano, Valery Gergiev, Vladimir Ashkenazy, Gustavo Dudamel, Esa-Pekka Salonen et Youri Temirkanov. En 2017, il remplace Lang Lang avec le philharmonique de Berlin et Sir Simone Rattle à Berlin, Francfort, Seoul et Hong-Kong. Son premier disque regroupant le Premier Concerto (dirigé par Gianandrea Noseda) et les Ballades de Chopin, produit par le Concours Chopin et distribué par Deutsche Grammophon, se vend à 150000 exemplaires dans le monde. Le dernier opus est dédié à Mozart, des Sonates et le 20ème Concerto dirigé par Yannick Nézet-Séguin.