Renaud Capuçon & Michel Dalberto à 17h En concert à Lyon Le 18/05/2021 - Salle Molière à 17h00 - Salle Molière

Programme du concert

Deux artistes au faîte de leur art se retrouvent à Piano à Lyon dans un programme où les derniers feux du romantisme allemand de R. Strauss rivalisent avec l’élégance de la musique française de Saint-Saëns et Fauré. Un programme de toute beauté servi par des stylistes hors pair habités par le même esprit de perfection.

Fauré

Sonate pour violon et piano n°1 op. 13

Saint-Saëns

Sonate pour violon et piano n°1 op. 75

Strauss          

Sonate pour violon et piano op. 18

Réservation

Réductions accordées aux moins de 18 ans et aux étudiants de moins de 26 ans.
Les réservations seront prises en compte à réception du règlement; billets à retirer le soir des concerts à partir de 20h salle Molière, sur présentation du justificatif et d’une pièce d’identité.

Biographie - Renaud Capuçon

Né à Chambéry, Renaud Capuçon suit au Conservatoire de Paris l’enseignement de Gérard Poulet et de Veda Reynolds. Il se perfectionne ensuite avec Isaac Stern. Claudio Abbado le choisit comme Konzertmeister du Gustav Mahler Jugendorchester, ce qui lui permet de parfaire son éducation musicale avec Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim, etc. Nommé « Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique, Renaud Capuçon reçoit aussi le Prix Georges Enesco, décerné par la Sacem. En novembre 2002, il fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Bernard Haitink. Sa discographie est riche et comprend de la musique de chambre dont de nombreuses collaborations avec Martha Argerich, Nicholas Angelich, Maria-Joao Pires, Frank Braley, Michel Dalberto et son frère Gautier au violoncelle (Brahms, Schubert, Ravel, les intégrales Debussy et Fauré) ; des œuvres concertantes de Bruch, Brahms, Mozart, Lalo et Sarasate, Saint-Saëns, Bach, Vasks, des concertos contemporains de Dussapin, Mantovani, Rihm et Connesson. Un « Disque d’or » lui est remis aux dernières Victoires de la Musique pour son album « Au cinéma », consacré aux musiques de films. Il vient également d’enregistrer avec le pianiste David Fray les Sonates de Bach et les Trios de Dvòrak et Tchaïkovski aux côtés du pianiste et chef d’orchestre Lahav Shani et du violoncelliste Kian Soltani. Renaud Capuçon joue le Guarneri del Gesù « Panette » (1737) ayant appartenu à Isaac Stern. Il est directeur artistique du Festival de Pâques à Aix en Provence et des Sommets Musicaux de Gstaad. Professeur à la Haute École de Musique de Lausanne depuis 2014, il créer avec les étudiants les Lausanne Solists. Il vient d’être nommé Directeur Artistique de l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Biographie - Michel Dalberto

Né à Paris dans une famille d’origine dauphinoise, Michel Dalberto se forme au conservatoire dans la classe de Vlado Perlemuter, lui-même disciple d’Alfred Cortot. Après avoir remporté deux des concours internationaux les plus prestigieux, le Clara Haskil en 1975 et le Leeds en 1978, sa carrière s'affirme dans le monde entier. Particulièrement apprécié pour ses interprétations de Schubert (dont il est le seul pianiste vivant à avoir enregistré l'œuvre intégrale pour piano) et de Mozart dont il a joué tous les Concertos, son répertoire englobe également de nombreuses œuvres de Liszt, Schumann, Brahms, Beethoven, Scriabine, etc. Dès le début de sa carrière, Michel Dalberto est associé à de grands noms de la baguette tels Erich Leinsdorf, Wolfgang Sawallisch, Colin Davis, Frans Brüggen ou Charles Dutoit. Partenaire au concert de Nikita Magaloff et chambriste apprécié, il collabore régulièrement avec Yuri Bashmet, Renaud et Gautier Capuçon, Truls Mork, Paul Meyer, Emmanuel Pahud, ou, dans le domaine vocal avec Barbara Hendricks, Jessye Norman et Stephen Genz. Après quelques années d’enseignement à l’Académie d’Imola, en Italie, Michel Dalberto est à présent professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris. Erato a réédité tous ses enregistrements réalisés pour le label, The making of a musician. Un disque Franck (incluant le Quintette avec piano, interprété aux côtés du Quatuor Novus), vient de paraître chez Aparté et le suivant sera consacré à Ravel, enregistrées en concert à la Fondation Vuitton. Un album de Sonates de Beethoven (« Clair de lune », « Appassionata », Opus 111, « Pathétique », etc.) marquera le début d’une collaboration avec le label La Dolce volta.