Renaud Capuçon et Kit Armstrong - 2e partie En concert à Lyon Le 26/05/2018 - Salle Molière à 19h00 - Salle Molière

Programme du concert

Son activité de grand soliste international n’empêche pas Renaud Capuçon de concevoir son art sous la forme de l’échange et de la convivialité. Il s’associe au jeune pianiste Kit Armstrong, disciple d’Alfred Brendel, pour deux soirées dédiées à Mozart. Une invitation au voyage à travers l’évolution de la création du Divin Amadeus entre tendresse, légèreté, nostalgie, et préromantisme à fleur de peau.

Mozart

Sonate en fa majeur K. 376

Sonate en mi bémol majeur K. 380

Sonate en sol majeur K. 379

Sonate en la majeur K. 526

Biographie - Kit Armstrong

Né en 1992, Kit Armstrong est un des pianistes et compositeurs les plus doués de sa génération. À l’âge de cinq ans, il commence des études musicales qu’il poursuit à Paris en parallèle d’un cursus universitaire en mathématiques. Il devient l’élève d’Alfred Brendel qui a une grande influence sur son parcours. Cette relation particulière entre les deux artistes fait d’ailleurs l’objet d’un documentaire télévisé. En parallèle à ses études, le pianiste donne des récitals (Concertgebouw d’Amsterdam, Wigmore Hall de Londres, Philharmonie de Berlin, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Fondation Louis Vuitton à Paris, Festival de Pâques à Aix, etc.) et se produit en soliste avec de nombreux orchestres dont le Leipzig Gewandhaus dirigé par Riccardo Chailly. Le répertoire de Kit Armstrong est très large et comprend notamment les Préludes et Fugues de Bach, les Sonates de Mozart et des œuvres de Beethoven, Haydn, Schubert, Chopin, Schumann, Liszt, Brahms, Debussy, Ravel, Bartók et Ligeti. Parmi ses compositions, citons la Symphonie Célébration, un concerto pour clarinette, et un quatuor à cordes. Il enregistre un premier album chez Sony, où il associe Bach et  Ligeti à ses propres opus, puis un second consacré à Liszt. Il créer par ailleurs une résidence d’artistes soucieux du rayonnement de la musique en l’église Sainte Thérèse d’Hirson, qu’il rénove entièrement et dont il espère qu’elle deviendra un haut lieu de la culture par l’organisation de nombreux concerts.

Biographie - Renaud Capuçon

Né à Chambéry, Renaud Capuçon suit au Conservatoire de Paris l’enseignement de Gérard Poulet et de Veda Reynolds. Il se perfectionne ensuite avec Isaac Stern. Claudio Abbado le choisit comme Konzertmeister du Gustav Mahler Jugendorchester, ce qui lui permet de parfaire son éducation musicale avec Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim, etc. Nommé « Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique, Renaud Capuçon reçoit aussi le Prix Georges Enesco, décerné par la Sacem. En novembre 2002, il fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Bernard Haitink. Sa discographie est riche et comprend de la musique de chambre dont de nombreuses collaborations avec Martha Argerich, Nicholas Angelich, Maria-Joao Pires, Frank Braley, Michel Dalberto et son frère Gautier au violoncelle (Brahms, Schubert, Ravel, les intégrales Debussy et Fauré) ; des œuvres concertantes de Bruch, Brahms, Mozart, Lalo et Sarasate, Saint-Saëns, Bach, Vasks, des concertos contemporains de Dussapin, Mantovani, Rihm et Connesson. Un « Disque d’or » lui est remis aux dernières Victoires de la Musique pour son album « Au cinéma », consacré aux musiques de films. Il vient également d’enregistrer avec le pianiste David Fray les Sonates de Bach et les Trios de Dvòrak et Tchaïkovski aux côtés du pianiste et chef d’orchestre Lahav Shani et du violoncelliste Kian Soltani. Renaud Capuçon joue le Guarneri del Gesù « Panette » (1737) ayant appartenu à Isaac Stern. Il est directeur artistique du Festival de Pâques à Aix en Provence et des Sommets Musicaux de Gstaad. Professeur à la Haute École de Musique de Lausanne depuis 2014, il créer avec les étudiants les Lausanne Soloists, dont les tournées en France et en Suisse sont couronnées de succès.