Katia et Marielle Labèque En concert à Lyon Le 13/01/2017 - Salle Molière à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

Par son caractère festif, un récital du duo Katia et Marielle Labèque constitue toujours un moment privilégié. Ces icônes du piano à quatre mains ou à deux pianos possèdent en effet un charisme naturel qui se communique au public à chacune de leurs apparitions en concert. Un plaisir tant pour la vue que pour l’oreille ! En effet, dans la formation à deux pianos, les gestes, les regards, les mouvements de tête ou de buste représentent un spectacle en soi. Les deux œuvres d’Igor Stravinsky et de Béla Bartók qu’elles mettent à leur programme dans le cadre de Piano à Lyon avec la complicité des percussionnistes Florent Jodelet et Emmanuel Curt font partie intégrante d’un répertoire sans cesse remis sur le métier. En totale osmose, ces artistes rendront vie à ces partitions du XXe siècle révolutionnaires en leur temps et si impressionnantes par leur acuité rythmique et leur élan pulsionnel. La précision, la virtuosité, l’entente au coude à coude et au cœur à cœur seront ainsi au rendez-vous dans une convivialité partagée avec leurs amis musiciens. S’ouvre ainsi pour nous tout un espace de liberté créatrice, de sensations sonores avec une imagination sans cesse renouvelée.

Stravinski

Le sacre du printemps,

Transcription pour deux pianos

Bartòk

Sonate pour deux pianos et percussions

avec Florent Jodelet et Emmanuel Curt, percussions

Biographie - Katia et Marielle LABEQUE

Nées sur la Côte Basque, Katia et Marielle Labèque ont à peine trois et cinq ans lorsque leur mère, Ada Cecchi, pianiste italienne élève de Marguerite Long, les met au piano. Spécialistes d’un vaste répertoire pour quatre mains et deux claviers allant de Bach sur instruments anciens aux compositeurs actuels, elles connaissent leur premier grand succès mondial avec un enregistrement de la Rhapsody in Blue de Gershwin. Elles créent KML Recordings, leur propre label, pour promouvoir en les combinant à leur manière toutes sortes de musiques, même les plus modernes. En témoignent quelques disques aux programmes éclectiques d’œuvres de Ravel, Debussy, Satie, des duos de Gershwin et Bernstein, un récital de flamenco avec la chanteuse Mayte Martin et, dernièrement, Sisters qui rassemble des moments musicaux captés au cours de leur vie personnelle et professionnelle. Parmi les moments phares de leur carrière, quelques succès retentissants comme lorsqu’elles ont joué au Waldbühne le Concerto de Poulenc avec le Philharmonique de Berlin devant trente trois mille personnes. Elles ont dernièrement présenté le spectacle Love Stories et Star- Cross’d Lovers, un ballet écrit par David Chalmin pour deux pianos, guitare électrique et batterie sur le thème de Romeo et Juliette, avec une chorégraphie pour sept « breakdancers » ; et créé le Concerto que Philip Glass leur a écrit au Walt Disney Hall avec Los Angeles Philharmonic Orchestra sous la direction de Gustavo Dudamel puis avec l’Orchestre de Paris. Une Victoire d´honneur leur est décernée en 2009 aux Victoires de la Musique Classique.