Gautier Capuçon & Yuja Wang En concert à Lyon Le 10/01/2020 - Salle Molière à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

Le violoncelle de Gautier Capuçon et le clavier de Yuja Wang son réunis à Piano à Lyon pour un concert à marquer d’une pierre blanche, fusion de deux tempéraments animés par le seul désir d’élever la musique sur des hauteurs insoupçonnées au-delà de leur maîtrise instrumentale que l’on sait sans limite.

Chopin

Introduction et Polonaise brillante op. 3

Sonate op. 65

Franck

Sonate

Réservation

Réductions accordées aux moins de 18 ans et aux étudiants de moins de 26 ans.
Les réservations seront prises en compte à réception du règlement; billets à retirer le soir des concerts à partir de 20h salle Molière, sur présentation du justificatif et d’une pièce d’identité.

Biographie - Gautier CAPUÇON

Véritable ambassadeur du violoncelle d'aujourd'hui, Gautier Capuçon se produit chaque saison avec les chefs et instrumentistes les plus renommés. Reconnu pour sa musicalité expressive, sa virtuosité exubérante et la sonorité profonde de son violoncelle Matteo Goffriller de 1701, il est également le fondateur et directeur artistique de la Classe d'Excellence de Violoncelle de la Fondation Louis Vuitton. Né en 1981 à Chambéry, Gautier Capuçon commence le violoncelle à l'âge de cinq ans avec Augustin Lefèbvre, étudie à Paris avec Philippe Muller, puis à Vienne avec Heinrich Schiff. Il reçoit plusieurs Premiers Prix de Concours Internationaux, dont celui du Concours André Navarra à Toulouse. Gautier Capuçon collabore avec de nombreux compositeurs contemporains comme Karol Beffa, Henry Dutilleux, Thierry Escaich, Philippe Manoury, Bruno Mantovani, Krzysztof Penderecki et Richard Dubugnon, dont il créer Eros Athanatos, le Concerto pour violoncelle et piano avec le pianiste Jean-Yves Thibaudet, son partenaire de longue date. Il se produit aussi aux côtés de Nicholas Angelich, Daniel Barenboim, Lisa Batiashvili, Frank Braley, Katia et Marielle Labèque, Menahem Pressler, ou encore les Quatuors Artemis et Ébène. Artiste exclusif du label Erato, il reçoit de nombreux Prix pour ses enregistrements. Son album Intuition, enregistré avec l'Orchestre de Chambre de Paris dirigé par Douglas Boyd et avec le pianiste Jérôme Ducros, précède des « live » de Schumann, dont le Concerto pour violoncelle avec Bernard Haitink et des duos et trios avec Martha Argerich et son frère Renaud. Il apparaît par ailleurs à l'écran et en ligne dans des programmes tels que The Artist Academy et Prodiges.

Biographie - Yuja WANG

La virtuosité prodigieuse et la maîtrise technique de Yuja Wang forcent l’admiration, mais elle est également encensée pour la clarté de sa conception musicale, la fraîcheur de ses interprétations et sa présence charismatique sur scène. Plus que tout, la pianiste s’attache à communiquer son affinité avec les œuvres qu’elle inscrit à son vaste répertoire. Née à Pékin en 1987, dans une famille de musiciens, Yuja Wang prend ses premières leçons de piano à six ans puis entre au Conservatoire de Pékin où elle fait de rapides progrès. En 1999, elle part au Canada – une étape importante dans le développement de sa personnalité et dans son évolution musicale – pour suivre l’académie d’été au Mount Royal College de Calgary, puis entre au Mount Royal Conservatory dont elle est la plus jeune élève. En 2002, elle remporte le Concours de concerto du Festival d’Aspen et passe l’audition pour suivre l’enseignement de l’éminent Gary Graffman au Curtis Institute de Philadelphie. Dès 2005, elle fait au Canada des débuts sensationnels avec le National Arts Centre Orchestra et attire l’attention des médias – un journal va même jusqu’à titrer son compte rendu : « Une star est née ». Sa percée internationale advient en mars 2007, lorsqu’elle remplace au pied levé Martha Argerich dans le Premier Concerto de Tchaïkovski avec l’Orchestre symphonique de Boston. Son ascension est ensuite fulgurante : elle se produit avec des orchestres de premier plan dans les salles les plus prestigieuses sous la direction de chefs dont Claudio Abbado, Daniel Barenboïm, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Valery Gergiev, Lorin Maazel, Sir Neville Marriner, Zubin Mehta, Yannick Nézet-Séguin, Sir Antonio Pappano, Yuri Temirkanov, Michael Tilson Thomas et Pinchas Zukerman.