Elisabeth Leonskaja En concert à Lyon Le 15/03/2017 - Salle Molière à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

«Dernière Grande Dame du piano russe», disciple et partenaire au concert de Sviatoslav Richter, Elisabeth Leonskaja est une aristocrate de l'ivoire, une reine aux doigts d'airain, qui fêtait la saison dernière son 70e anniversaire avec un mémorable concert donné à la Philharmonie de Paris. Un jeu généreux, sensible, d’une virtuosité que chacun jalouse ; une technique prodigieuse au service de chaque œuvre : respect total ! Au programme d’un récital exceptionnel, Schubert, son fidèle compagnon de concert et la Grande Sonate de Tchaïkovsky, qui, selon le compositeur Guy Sacre, «mêle irrésistiblement la fièvre et le panache, le sursaut vainqueur et la retombée douloureuse»…

Schubert
Klavierstücke D 946 n°1
Sonate n°18 op. 42, D 845
Tchaïkovski
Sonate n°2 op. 37 « Grande Sonate »

Biographie - Elisabeth LEONSKAJA

Dans un monde dominé par les médias, Elisabeth Leonskaja reste fidèle à elle-même et à la musique dans la pure tradition des grands interprètes soviétiques. Issue d'une famille russe, née en Géorgie, elle suit le parcours d’une enfant prodige, donne ses premiers concerts à l'âge de onze ans, et entre au Conservatoire de Moscou. Parallèlement à ses études, elle remporte de prestigieux Prix Internationaux (Enesco, Marguerite Long et Reine Elisabeth). Svjatoslav Richter, qui remarque son talent, l’invite à partager l’affiche de disques et concerts. En 1978, Elisabeth Leonskaja quitte l'Union Soviétique pour s'établir à Vienne. Un mémorable concert au Festival de Salzbourg marque un tournant dans sa carrière occidentale. Elle se retrouve soliste de la plupart des grands orchestres, de la Philharmonie Tchèque au New York Philharmonic en passant par les institutions londoniennes, les orchestres de Zürich, Berlin, Hambourg, Munich … Kurt Masur, Christoph Eschenbach, Yuri Temirkanov l’invitent régulièrement. Elle est aussi une partenaire privilégiée des Quatuors Alban Berg, Borodin, Guarneri et Artemis. Membre d'honneur du Konzerthaus de Vienne, elle reçoit une Croix Fédérale du Mérite de première classe, importante distinction décernée en Autriche pour la contribution d’un artiste à la vie culturelle du pays.André Boucourechliev écrivait à son sujet: « Le chemin de Leonskaja est un chemin de cimes. Par le dépassement de soi, l'exigence, la passion et l'intelligence, elle se place au rang des plus grands, non seulement d'aujourd'hui mais de l'époque : au rang d'une Clara Haskil ou d'un Lipatti, la modernité en plus ».