Edgar Moreau et David Kadouch En concert à Lyon Le 21/03/2018 - Salle Molière à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

Le violoncelle racé au galbe subtil d’Edgard Moreau et le piano inventif de David Kadouch s’unissent dans un même souffle autour d’un programme varié où figurent trois pépites incontournables du répertoire, entre élégance romantique, densité émotionnelle et profonde intériorité.

Mendelssohn

Sonate pour violoncelle et piano n°2 op.58

Poulenc

Sonate pour violoncelle et piano

Franck

Sonate pour violoncelle et piano

Réservation

Réductions accordées aux moins de 18 ans et aux étudiants de moins de 26 ans.
Les réservations seront prises en compte à réception du règlement; billets à retirer le soir des concerts à partir de 20h salle Molière, sur présentation du justificatif et d’une pièce d’identité.

Biographie - David Kadouch

David Kadouch est un pianiste français, né à Nice en décembre 1985. Son parcours, ses références, les noms des maîtres auprès desquels il s'est formé (parmi lesquels Bashkirov, Barenboim, Perlman, Perahia, etc.) sont autant de références remarquables. Mais ce qui est surtout impressionnant chez cet artiste, et qui ne trompe pas, c'est la fermeté de la vision, cette façon sereine de mener son discours musical. Il est nommé « Révélation Jeune Talent » des Victoires de la Musique 2010 et « Young Artist of the Year » aux Classical Music Awards 2011. Daniel Barenboïm le choisi pour figurer dans le DVD de ses master-classes consacrées à Beethoven. « Vous avez le don très rare de trouver immédiatement le caractère de chaque morceau », lui dit le maître qui l'invite à remplacer sous  sa direction Murray Perahia et Lang Lang. Après avoir fait ses premières gammes au Conservatoire de sa ville natale ; il est admis à l’unanimité dans la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire de Paris, et intègre l’école Reina Sofia de Madrid pour terminer sa formation. Il se perfectionne également auprès de, Maria-Joao Pires, Vitaly Margulis et Elisso Virsaladze, participe aux académies de Salzburg et de Verbier, se retrouve finaliste du Beethoven Bonn Competition et du Leeds International Piano Competition. Il se produit aussitôt au Festival de Lucerne sous la direction de Pierre Boulez, mais aussi au Klavier-Festival Rhur, aux festivals de Gstaad, Montreux, Santander, Jérusalem, la Roque d’Anthéron et Piano aux Jacobins, etc. Partenaire en musique de chambre de Renaud Capuçon, Nikolaj Znaider, Antoine Tamestit, du Quatuors Ebène, il a enregistré Chostakovitch, Schumann, Moussorgski, Medtner et plus récemment, un récital consacré à Bach, Janacek, Schumann et Bartok (Mirare).

Biographie - Edgar Moreau

Son nom était sur toutes les lèvres dans le milieu musical avant sa révélation au grand public lors des Victoires de la Musique classique : à 19 ans, le violoncelliste Edgar Moreau s'est imposé comme l'un des meilleurs espoirs français de cet instrument. Né à Paris en 1994, il débute l’apprentissage du violoncelle et du piano à quatre ans. Entré au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, il obtient son Prix de violoncelle en 2010. Après avoir suivi l’enseignement de Xavier Gagnepain, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Philippe Muller et se perfectionne à la Kronberg Academy avec Frans Helmerson. A 11 ans, il donne son premier concert. Ce talent exceptionnel réunit fougue, jeunesse, puissance et grâce. Edgar Moreau joue un violoncelle de David Tecchler de 1711. Sa carrière de concertiste commence dès son plus jeune âge : il se produit par exemple à onze ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin.  Lauréat du Concours Rostropovitch - où il remporte le Prix du Jeune Soliste - et des auditions «Young Concert Artists» à New-York, «Révélation Instrumentale 2013» et «Soliste Instrumental 2015» des Victoires de la Musique Classique, le jeune musicien remporte à dix sept ans le Deuxième Prix du Concours Tchaïkovski à Moscou, présidé par Valery Gergiev. Passionné de musique de chambre, Edgar Moreau collabore avec Khatia Buniatishvili, Renaud Capuçon, Frank Braley, Nicholas Angelich, Gérard Caussé, Paul Meyer, Jean-Frédéric Neuburger, les Quatuors Talich, Prazak, Ebène et Modigliani. Son premier album, PLAY, est paru chez Erato. Il joue un violoncelle de David Tecchler de 1711. A paraître, un CD de duos avec David Kadouch.