Benjamin Grosvenor En concert à Lyon Le 17/10/2017 à 20h30

Programme du concert

Le jeune pianiste anglais a franchi les étapes avec une assurance et une autorité qui le hissent désormais dans la cour des grands. Véritable phénomène musical, il se love dans chaque répertoire en s’écartant des sentiers battus par une curiosité sans cesse en éveil. Le charme et la fantaisie seront au rendez-vous dans ce récital où J-S. Bach, Brahms et Berg voisinent avec Debussy ou Ravel pour un diabolique Gaspard de la Nuit.   

Bach

Suite Française N°5 BWV 816

Brahms

4 Klavierstücke op.119

Debussy

Prélude à l’après-midi d’un Faune (transcription G. Copeland)

Berg

Sonate 

Ravel

Gaspard de la nuit

Réservation

Biographie - Benjamin Grosvenor

Le dernier d’une famille de cinq frères, Benjamin Grosvenor se met piano à six ans. En juillet 2012, il sort brillamment diplômé de la Royal Academy of Music de Londres, et se perfectionne auprès de Leif Ove Andsnes et Stephen Hough, etc. Le jeune soliste est révélé en 2004 en remportant, à l’âge de onze ans la finale piano du Concours de la BBC pour les jeunes musiciens. Il acquiert alors une notoriété internationale et se voit invité par les plus grands orchestres, dans des salles telles que le Royal Festival Hall (pour l’ouverture des Prom’s avec l'Orchestre Symphonique de la BBC où son interprétation du 2ème Concerto de Liszt éblouit et lui vaut d’être immédiatement réinvité à jouer sous la direction de Charles Dutoit), le Barbican Centre, le Victoria Hall de Singapour ou le Carnegie Hall (où il se produit à l'âge de treize ans).  Il a travaillé sous la baguette de chefs aussi réputés que Vladimir Ashkenazy, Jiří Bělohlávek, Semyon Bychkov, Andrey Boreyko, Vladimir Jurowski. S’il est aujourd’hui un des jeunes pianistes les plus recherchés, il le doit à une technique exceptionnelle autant qu’à une science innée de la couleur. Il a enregistré plusieurs albums chez DECCA, dont il est artiste exclusif. Le dernier regroupe des œuvres de Mendelssohn, Chopin, Franck, Bach transcrit par Busoni et le virtuosissime Venezia e Napoli de Liszt. Le précédent, Dances, rassemble un choix de pièces de périodes et de styles divers, toutes influencées par la danse. Il a aussi gravé les 4 Scherzos de Chopin et Gaspard de la nuit de Ravel, les Concertos de Ravel, Saint-Saëns et la Rhapsody in Blue de Gerschwin.