Augustin Dumay & Sélim Mazari En concert à Lyon Le 06/04/2022 - Salle Molière à 20h30 - Salle Molière

Programme du concert

Attaché à la transmission entre générations, le violoniste, outre un parcours exceptionnel de soliste, a toujours voulu s’associer à des musiciens talentueux ouverts aux expériences multiples. Avec le pianiste Sélim Mazari, il a trouvé un alter ego capable d’entrer avec lui en osmose musicale.

Schumann

3 Romances pour violon et piano

Brahms

Sonate n°3 pour violon et piano op. 108

Mendelssohn

2 Romances sans paroles

Sonate pour violon et piano op. 4

Réservation

Réductions accordées aux moins de 18 ans et aux étudiants de moins de 26 ans.
Les réservations seront prises en compte à réception du règlement; billets à retirer le soir des concerts à partir de 20h salle Molière, sur présentation du justificatif et d’une pièce d’identité.

Biographie - Augustin Dumay

Bien qu’il réfute la notion « d’école » en musique, Augustin Dumay est l’héritier de la grande école française de violon dont les origines remontent à Ginette Neveu, Christian Ferras et Zino Francescatti. Admis au Conservatoire de Paris dans les classes de Roland Charmy (violon) et Jean Hubeau (piano), Il obtient ses Premiers Prix à l’âge de 14 ans. En 1963, il se produit pour la première fois au Théâtre des Champs-Elysées et donne un récital au Festival de Montreux, devant Szeryng et Szigeti, qui lui propose de le remplacer en Amérique du Sud. A son retour, Augustin Dumay étudie avec Arthur Grumiaux et Nathan Milstein qui dira de lui : « il prendra sa place parmi les grands violonistes de l’an 2000 ». Déjà célèbre en France à 20 ans, il fait une tournée au Japon avec le New Japan Philharmonic sous la direction de Seiji Ozawa. En 1979, il se produit à Paris sous la direction d’Herbert von Karajan. Il est alors invité à Berlin pour jouer à la Philharmonie sous la direction de Sir Colin Davis. C’est la consécration internationale. Parallèlement à sa carrière de violoniste, il développe une intense activité de chef d’orchestre. Il est aussi maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth (Bruxelles). Le cinéaste Gérard Corbiau (Le Maître de Musique, Farinelli) a réalisé un film portrait, Augustin Dumay, laisser une trace dans le cœur. Sa vaste discographie comprend des enregistrements réalisés aux côtés de Jean-Philippe Collard, Frédéric Lodeon, Maria-Joao Pirès et Louis Lortie. Augustin Dumay joue sur un Stradivarius de 1721 qui a appartenu à Fritz Kreisler.

Biographie - Sélim Mazari

Les Victoires de la Musique Classique ont mis sur les bancs des « révélations de l’année » le pianiste Sélim Mazari. Issu d’une famille de mélomanes, Sélim fait ses premières gammes dès l’âge de cinq ans. Ses progrès sont fulgurants et lui valent d’intégrer le Conservatoire régional de Paris, il fête alors son dixième anniversaire. A l’Académie d’été de Nice, il fait la connaissance de Brigitte Engerer dont le charisme influence profondément le jeune musicien. Il est admis dans sa classe au Conservatoire Supérieur, où il suivra son enseignement jusqu’à sa disparition. Il poursuit alors sa formation auprès de Claire Désert, reçoit les conseils de Jean-Claude Pennetier, Michel Dalberto, etc. Désireux de parfaire sa formation à l’étranger, il s’établit à Londres et travaille avec Dmitri Alexeev au Royal College. Il rencontre alors Avedis Kouyoumdjian, fin pédagogue et ami de Brigitte Engerer, qui l’invite à travailler à l’« University of Music and Performing Arts » de Vienne. Avec son nouveau Mentor, il explore le grand répertoire classique, Mozart, Beethoven, Haydn. Chambriste apprécié, il collabore avec les violoncellistes Victor Julien-Laferrière, la flûtiste Joséphine Olech, les Quatuors Hermès, Modigliani et Diotima, la violoniste Raphaëlle Moreau. Il enregistre pour le label Mirare son premier disque de Variations de Beethoven, dont les redoutables EroÏca qui reçoit un DIAPASON D’OR sélection ARTE et des critiques élogieuses. En novembre 2020, il est invité par Daniel Barenboim à participer à ses Masterclasses sur les Sonates de Beethoven à la Boulez Saal de Berlin.