Sélim MAZARI

Biographie - Sélim MAZARI

Les récentes Victoires de la Musique Classique ont mis sur les bancs des « révélations de l’année » le jeune pianiste Sélim Mazari. Issu d’une famille de mélomanes, Sélim fait ses premières gammes dès l’âge de cinq ans. Ses progrès sont fulgurants et lui valent d’intégrer le Conservatoire à rayonnement régional de Paris, il fête alors son dixième anniversaire. A l’Académie d’été de Nice, il fait la connaissance de Brigitte Engerer, dont le charisme, le côté maternel et généreux, influencent profondément le jeune musicien. Il est admis à l’unanimité dans sa classe au Conservatoire Supérieur de Paris, où il suivra son enseignement jusqu’à sa disparition. Il poursuit alors sa formation auprès de Claire Désert, reçoit les conseils de Jean-Claude Pennetier, Michel Dalberto, etc. Avide de nouvelles expériences musicales et humaines, désireux de parfaire sa formation à l’étranger, il fait ses valises et part s’établir à Londres, où il se lance dans un second Master au Royal College, dans la classe de Dmitri Alexeev. Londres est aussi le point de départ d’une nouvelle étape, marquée par sa rencontre avec Avedis Kouyoumdjian, fin pédagogue et ami de Brigitte Engerer, ancien élève de Dieter Weber et Stanislav Neuhaus, qui l’invite à travailler avec lui à Vienne, à l’« University of Music and Performing Arts ». Avec son nouveau Mentor, il explore le grand répertoire classique, Mozart, Beethoven, Haydn, etc. Chambriste apprécié, il collabore avec les violoncellistes Yo-yo Ma, Henri Demarquette et Victor Julien-Laferrière, les flûtistes Juliette Hurel et Joséphine Olech, le Quatuor Hermès, la violoniste Raphaëlle Moreau. Il enregistre Salle Molière pour le label MIRARE son premier disque de Variations de Beethoven, dont les redoutables EroÏca.

Prochains concerts