Augustin Dumay

Biographie - Augustin Dumay

Bien qu’il réfute la notion « d’école » en musique, Augustin Dumay est l’héritier de la grande école française de violon dont les origines remontent à Ginette Neveu, Christian Ferras et Zino Francescatti. Admis au Conservatoire de Paris dans les classes de Roland Charmy (violon) et Jean Hubeau (piano), Il obtient ses Premiers Prix à l’âge de 14 ans. En 1963, il se produit pour la première fois au Théâtre des Champs-Elysées et donne un récital au Festival de Montreux, devant Szeryng et Szigeti, qui lui propose de le remplacer en Amérique du Sud. A son retour, Augustin Dumay étudie avec Arthur Grumiaux et Nathan Milstein qui dira de lui : « il prendra sa place parmi les grands violonistes de l’an 2000 ». Déjà célèbre en France à 20 ans, il fait une tournée au Japon avec le New Japan Philharmonic sous la direction de Seiji Ozawa. En 1979, il se produit à Paris sous la direction d’Herbert von Karajan. Il est alors invité à Berlin pour jouer à la Philharmonie sous la direction de Sir Colin Davis. C’est la consécration internationale. Parallèlement à sa carrière de violoniste, il développe une intense activité de chef d’orchestre. Il est aussi maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth (Bruxelles). Le cinéaste Gérard Corbiau (Le Maître de Musique, Farinelli) a réalisé un film portrait, Augustin Dumay, laisser une trace dans le cœur. Sa vaste discographie comprend des enregistrements réalisés aux côtés de Jean-Philippe Collard, Frédéric Lodeon, Maria-Joao Pirès et Louis Lortie. Augustin Dumay joue sur un Stradivarius de 1721 qui a appartenu à Fritz Kreisler.

Prochains concerts