Renaud CAPUÇON et Kathia BUNIATISHVILI en concert à Lyon

Le mardi 28 avril 2015 à 20h30


Programme du concert

Dvorak
- 4 Pièces romantiques
Grieg
- Sonate n°3 op. 45
Franck
- Sonate en la majeur

Renaud CAPUÇON

Renaud CAPUÇON

Né à Chambéry, Renaud Capuçon est admis à quatorze ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il suit l’enseignement de Gérard Poulet et de Veda Reynolds. Il travaille ensuite avec Thomas Brandis à Berlin, puis se perfectionne avec Isaac Stern. Claudio Abbado le choisit comme Konzertmeister du Gustav Mahler Jugendorchester, ce qui lui permet de parfaire son éducation musicale avec Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim ... Nommé « Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique, Renaud Capuçon reçoit aussi le Prix Georges Enesco, décerné par la Sacem. En novembre 2002, il fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Bernard Haitink. Sa discographie est riche et comprend de la musique de chambre dont de nombreuses collaborations avec Martha Argerich, Nicholas Angelich, Maria-Joao Pires, Frank Braley, Michel Dalberto et son frère Gautier au violoncelle (Brahms, Schubert, Ravel, l’intégrale Fauré). Plus récemment, le Troisième Concerto de Saint-Saëns avec Lionel Bringuier et le Philharmonique de Radio-France, ceux de Bach et Vasks avec l’Orchestre de Chambre d’Europe. Renaud Capuçon joue le Guarneri del Gesù « Panette » (1737) ayant appartenu à Isaac Stern et qui lui a été acheté par la Banque Suisse Italienne (BSI).

Kathia BUNIATISHVILI

Kathia BUNIATISHVILI

Lorsque Stephen Kovacevich entend jouer Khatia Buniatishvili pour la première fois, il ressent une émotion qu’il n’avait pas éprouvée depuis ses plus lointains souvenirs avec Martha Argerich et Jacqueline du Pré. A vingt sept ans, cette jeune pianiste géorgienne née à Tbilissi possède un immense répertoire. Diplômée du Conservatoire de sa ville natale, elle entreprend quelques années d’études à Vienne avec Oleg Maisenberg et participe à des concours internationaux dont le Concours Arthur Rubinstein de Tel Aviv où son talent hors du commun ne passe pas inaperçu ! Sa virtuosité à couper le souffle, témoignant d’un élan vital irrépressible et d’un rapport totalement naturel avec l’instrument, lui vaut des débuts fulgurants avec l’Orchestre de Philadelphie. Elle se produit régulièrement avec le violoniste Gidon Kremer, un de ses partenaires privilégiés au concert, et avec sa sœur Gvantsa à deux pianos. Son jeu chaleureux, parfois plaintif, rappelle sous certains aspects la musique traditionnelle géorgienne qui a influencé sa musicalité. Les critiques évoquent une aura d’élégante solitude, de mélancolie … Ses deux premiers CDs sont consacrés à Liszt et à Chopin. Le dernier, Motherland, a un bouquet de pièces pour piano allant de Bach à Debussy, en passant par Dvorak, Pärt …

Prochains concerts

Les interprètes à la une

Les dernières photos

Nos partenaires